Pétition initiée par l’Institut d’histoire de l’Amérique française et destinée au ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec, Jean-François Roberge.

VALORISONS NOS DIPLÔMÉ.E.S ! POUR UN ACCÈS ÉLARGI À LA PROFESSION ENSEIGNANTE

(Vous trouverez ICI le communiqué de presse du 18 février 2020)

Au cours de la dernière année, les médias d’information ont publié quantité d’articles portant sur la pénurie de main-d’œuvre dans le monde de l’enseignement. Pourtant, les actions gouvernementales dans ce dossier, s’il y en a, ne sont pas apparentes, alors que les rangs des maîtres du primaire et du secondaire continuent de se dégarnir. Mobilisé par la maternelle 4 ans et l’abolition des commissions scolaires, le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, semble avoir oublié d’agir en ce domaine. Plusieurs observateurs du monde de l’éducation croient pourtant que le déséquilibre n’a rien de temporaire et soulignent l’urgence d’adopter des mesures concrètes pour résorber le problème.

L’Institut d’histoire de l’Amérique française (IHAF) saisit l’occasion de cette crise pour inviter le ministre à faire preuve de pragmatisme. Il est grand temps de diversifier les voies d’accès à l’enseignement. Depuis 1994, le baccalauréat de quatre années en sciences de l’éducation s’est imposé comme l’unique voie d’accès aux carrières enseignantes.

Or la situation actuelle invite à davantage de souplesse. En effet, le Québec se prive de ressources humaines de grande valeur. Les départements universitaires forment chaque année un nombre important de diplômés de baccalauréat, de maîtrise, voire de doctorat, dans des disciplines comme les mathématiques, la littérature, la géographie et l’histoire. Ces jeunes diplômés — souvent de véritables passionnés de leur domaine — se voient pourtant refuser l’accès aux classes, sauf pour des remplacements à la journée qui les laissent dans la précarité. S’ils souhaitent obtenir une qualification réglementaire, ils doivent entreprendre une longue et onéreuse maîtrise dite « qualifiante », en sus de leur baccalauréat. Cela semble démesuré par rapport aux exigences de la filière régulière.  

Ainsi, devant la pénurie de main-d’œuvre qui menace le monde de l’éducation, nous pressons le ministre Roberge d’instaurer un certificat d’un an en pédagogie qui permettra aux diplômés de diverses disciplines d’accéder à un brevet d’enseignement. Répétons-le : le système actuel prive nos écoles de candidats hautement qualifiés. Ouvrons-en les portes à des experts issus de divers champs du savoir : notre système d’éducation et notre jeunesse ne s’en porteront que mieux !

J’appuie la proposition de l’IHAF au ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec, Jean-François Roberge, et je signe cette pétition :

VALORISONS NOS DIPLÔMÉ.E.S ! POUR UN ACCÈS ÉLARGI À LA PROFESSION ENSEIGNANTE

Pétition initiée par l’Institut d’histoire de l’Amérique française et destinée au ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec, Jean-François Roberge.

Au cours de la dernière année, les médias d’information ont publié quantité d’articles portant sur la pénurie de main-d’œuvre dans le monde de l’enseignement. Pourtant, les actions gouvernementales dans ce dossier, s’il y en a, ne sont pas apparentes, alors que les rangs des maîtres du primaire et du secondaire continuent de se dégarnir. Mobilisé par la maternelle 4 ans et l’abolition des commissions scolaires, le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, semble avoir oublié d’agir en ce domaine. Plusieurs observateurs du monde de l’éducation croient pourtant que le déséquilibre n’a rien de temporaire et soulignent l’urgence d’adopter des mesures concrètes pour résorber le problème.

L’Institut d’histoire de l’Amérique française (IHAF) saisit l’occasion de cette crise pour inviter le ministre à faire preuve de pragmatisme. Il est grand temps de diversifier les voies d’accès à l’enseignement. Depuis 1994, le baccalauréat de quatre années en sciences de l’éducation s’est imposé comme l’unique voie d’accès aux carrières enseignantes.

Or la situation actuelle invite à davantage de souplesse. En effet, le Québec se prive de ressources humaines de grande valeur. Les départements universitaires forment chaque année un nombre important de diplômés de baccalauréat, de maîtrise, voire de doctorat, dans des disciplines comme les mathématiques, la littérature, la géographie et l’histoire. Ces jeunes diplômés — souvent de véritables passionnés de leur domaine — se voient pourtant refuser l’accès aux classes, sauf pour des remplacements à la journée qui les laissent dans la précarité. S’ils souhaitent obtenir une qualification réglementaire, ils doivent entreprendre une longue et onéreuse maîtrise dite « qualifiante », en sus de leur baccalauréat. Cela semble démesuré par rapport aux exigences de la filière régulière.

Ainsi, devant la pénurie de main-d’œuvre qui menace le monde de l’éducation, nous pressons le ministre Roberge d’instaurer un certificat d’un an en pédagogie qui permettra aux diplômés de diverses disciplines d’accéder à un brevet d’enseignement. Répétons-le : le système actuel prive nos écoles de candidats hautement qualifiés. Ouvrons-en les portes à des experts issus de divers champs du savoir : notre système d’éducation et notre jeunesse ne s’en porteront que mieux !

J’appuie la proposition de l’IHAF au ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec, Jean-François Roberge, et je signe cette pétition :

**votre signature**

1,339 signatures

Partagez avec vos amis:

   

1339

Dernières Signatures
1,339 M Jean-Claude Pouliot Montréal
1,338 Mlle Karelle Canuel-Dubé Montréal
1,337 Mme Francheska Moisan St-Léonard-de-Portneuf
1,336 Mme Leonie Noreau Saint-Raymond
1,335 M Sébastien Bellerive Ste Catherine de la Jacques cartier
1,334 Mme Melissa Paquet Stoneham-et-Tewkesbury Collège Mérici
1,333 Mme Sarah Chaput Montréal
1,332 Mme Marie-Claude Duchesne Saguenay UQAC
1,331 Mme Laurence Bastien Montréal
1,330 M Harvey Keven Fossambault sur le lac
1,329 M Patrick Déry Laval
1,328 Mme Sabrina Caron-Gravel Montréal
1,327 Mme Marie-Pier Hébert Doyon Fossambault-sur-le-lac Commission scolaire de Portneuf
1,326 M Mathieu St-Laurent Rivière-à-Pierre
1,325 Dr. Helene Thibault Drummondville Drummondville
1,324 M Dominic Lachance-royer Montréal
1,323 Mme Jennifer Langlois Québec
1,322 Mme Lori Lépine Québec Québec
1,321 Mme Jessica Beaulé-Copeland Montréal
1,320 Mme Emilie Dion Quebec
1,319 Mme Jessica Roussel Saint-apollinaire
1,318 M Jean-Sébastien Bergeron Montréal
1,317 Mme Kim Nunès Saint-Jérôme UQO
1,316 Mme Frederique Denault Saint-Lambert Université de Montréal
1,315 M Thomas Aubry-gingras St-hubert
1,314 Mme Vanessa Cantin Saint-Alban
1,313 Mme Isabelle Hoang Montreal
1,312 M. Remy Genois Donnacona Gérant
1,311 Mme Marie-Pier Caissy Rivière-du-Loup
1,310 Mme Audrey-Anne Beaudry Saint-Hubert
1,309 M Mathieu Houde Montreal
1,308 Mme Jolianne G. Bourgeois Montréal Montréal
1,307 M Eric Assal Montreal Montreal
1,306 Mme Arianne Caron Poirier Québec Cégep de La Pocatière
1,305 Mme Karelle Binette Montréal
1,304 Mme Elisabeth Paradis St-Eustache
1,303 M Gilbert Trudel Saint-Raymond
1,302 Mme Myriam Bedard Quebec Université laval
1,301 M Alexandre Surprenant Greenfieldpark
1,300 M DORIS Genois Saint raymond École secondaire Louis jobin
1,299 Mme France Trudel Saint raymond École primaire grande vallée
1,298 Mme Clara Genois Greenfield Park Commission scolaire Marie-Victorin
1,297 Mme Lauriane Déry Verdun Verdun
1,296 M Frederic Merand Outremont Université de Montréal
1,295 M Francis Sirard Montréal
1,294 Mme isabelle Marcoux Granby
1,293 Mme Caroline Saint-Mleux Montreal
1,292 M Jérôme Lussier Montreal Institut du Québec
1,291 M Richard Couture Sherbrooke
1,290 M Philippe Volpé Ottawa Ottawa
1,289 Mme Julie Plourde Montréal Collège Bois-de-Boulogne
1,288 M Francois Lagacé St-lin-laurentides
1,287 Mme Rachel Boulianne Sherbrooke Université de Sherbrooke
1,286 M Ronald Albert Boucherville
1,285 Mme Gilles Roy Montréal Université de Montréal
1,284 M Martin Robitaille Rimouski Université du Québec à Rimouski
1,283 Mme Priscilla Flynn Shawinigan Uqtr
1,282 Mme Christiane Campagna Montréal Montréal
1,281 Mme Audrey Tremblay Mont-Saint-Gérgoire UQTR
1,280 Mme Aline Charles Québec Université Laval
1,279 M Pier-Vincent Rivard Montréal Montréal
1,278 M Samuel Parent Coaticook Université de Sherbrooke
1,277 M René Côté Sherbrooke Université de Sherbrooke
1,276 Dr. René Lemieux Sherbrooke Université de Sherbrooke
1,275 Mme JULIE DESAUTELS SHERBROOKE
1,274 M Jean Couture Montréal
1,273 Mme Karine Daigle Orford Université de Sherbrooke
1,272 Mlle Béatrice Chagnon Montréal Université de Montréal
1,271 Mme Charles-Antoine Chagnon Mont-Royal Université de Montréal
1,270 Mme Genevieve Breton Sherbrooke Université de Sherbrooke
1,269 Mme Julie Beausoleil Montréal
1,268 Mme Isabelle Bernier Orford École Montessori Orford
1,267 Mme Mylene Alarie Orford Université de Sherbrooke
1,266 M Pierre-André Savard Gatineau Ressources naturelles Canada
1,265 Mme Sandie Briand Montréal
1,264 Mme Marie-Claude Bourdon Montréal Uqam
1,263 M YannickYYyyyyyyyyyyyannnny YannnnY YYannnnn
1,262 M. Stéphane Poirier Val-Brillant
1,261 Dr. Jean-Michel Lemay Montréal Collège International des Marcellines
1,260 Mme Julie Depelteau Montréal
1,259 M Guy Leblanc Bromont
1,258 Mme CHANDIOUX CATHERINE Sherbrooke Centrale marseille
1,257 M Dany lenquette Sherbrooke Ancien université de sherbrooke
1,256 M Raphaël Thériault Quebec Quebec
1,255 Dr. Claude Bourbonnais Sherbrooke Université de Sherbrooke
1,254 Mme karine aube sherbrooke sherbrooke
1,253 Mme Evelyne Ferron Deschambault Université de Sherbrooke
1,252 Mme Christine Allard sherbrooke université de sherbrooke
1,251 Mme Diane Gatien Lachute
1,250 M Martin Soderstrom Sherbrooke Udes
1,249 M Mathieu Houle-Courcelles Québec Québec
1,248 M. Jacques Laurent Montréal Avocat
1,247 M. Denis Morris Sherbrooke Université de Sherbrooke
1,246 M Jean Rey-Regazzi Montréal Montréal
1,245 M Abdelilah Hamdache sherbrooke université de sherbrooke
1,244 Mme Chantal Truudeau Sherbrooke
1,243 M. Jean-Philippe Burelle Sherbrooke Université de Sherbrooke
1,242 M. Bernard Colin Sherbrooke Université de Sherbrooke
1,241 M. Éric Marchand Sherbrooke Université de Sherbrooke
1,240 Mme Gabrielle Furlatt Québec Université Laval

______

L’IHAF est reconnu, depuis sa fondation en 1946, comme la principale association de professeurs, étudiants, chercheurs, et amateurs d’histoire du Québec et de l’Amérique française. Créé dans le but d’oeuvrer à la promotion de la recherche historique, l’Institut est régulièrement appelé à prendre position sur des questions d’intérêt public qui préoccupent tout particulièrement ses membres. Nos principaux axes d’intervention sont les suivants :

-Les politiques gouvernementales en matière d’histoire, de culture et de patrimoine
-Le financement de la recherche et des études
-Le maintien et l’amélioration des services des centres d’archives
-Les programmes d’enseignement de l’histoire
-Le droit d’auteur et l’accès à l’information
-Les relations syndicales, lorsqu’elles entravent la recherche ou l’enseignement

Autour de telles questions, l’Institut et ses membres sont généralement bien placés pour apporter leur contribution en participant à la compréhension des enjeux. L’Institut n’intervient cependant pas forcément dans tous les dossiers touchant aux usages du passé : certains – monuments, toponymie, et autres formes de commémoration, etc. – tenant plus de la mémoire collective que de l’histoire comme science; d’autres encore relevant plutôt du domaine privé.

Les interventions de l’Institut se font par sa présidente ou son président, après consultations auprès du conseil d’administration et au nom de l’association. Elles prennent des formes diverses selon les circonstances : lettres ouvertes, articles d’opinion, entrevues médiatiques, ou autres. L’Institut privilégie également une approche collaborative avec d’autres organismes dans ses prises de position.

Les membres et le public sont invités à faire part de leurs préoccupations et à suggérer des interventions au conseil d’administration. N’hésitez pas à communiquer avec nous : ihaf@ihaf.qc.ca

Interventions récentes

Lettre de l’IHAF sur la pénurie d’enseignants (Le Devoir, 27 février 2019)

Lettre de l’IHAF sur la menace d’abolition de l’Université de l’Ontario français (Le Devoir, 21 novembre 2018)

Avis de l’IHAF sur l’ébauche de la Politique des trois organismes
subventionnaires fédéraux sur la gestion des données de recherche (automne 2018)

Appui de l’IHAF à l’Association internationale des études québécoises (AIEQ) (printemps 2018)

Lettre contre les coupures budgétaires à la BANQ (été 2017)

The Story of Us : Confusion des genres et méconnaissance (printemps 2017)

Lettre
contre la fermeture des archives du Séminaire de Québec et du service
de la recherche au Musée de la Civilisation (été 2016)

Lettre en appui au classement du site Jacques Le Ber (été 2015)